FacebookContactRSSTwitter

Prochaine AG

Prochains événements

Sondage de la CRT

Il y a présentement un sondage mené par la Commission des relations du travail suite au dépôt d’une requête en accréditation déposée par le SÉTUE-CSN. Ce sondage est une pratique courante et a pour but entre autres choses d'enquêter sur les pratiques du SÉTUE-CSN.

Si vous avez des questions ou des commentaires en lien avec ce sondage, vous pouvez rejoindre M. Éric Lebel, responsable de ce dossier à la CRT au 514-864-7488.

Le SETUE en 5 minutes

Le SÉTUE est le Syndicat des étudiants et étudiantes employé-e-s. Il représente et défend la grande majorité des personnes étudiantes employé-e-s de l’UQAM : auxiliaires d’enseignement, auxiliaires de recherche, agents et agentes de liaison de la Fondation UQAM, et tout un éventail d’autres emplois.

Le SÉTUE a comme but d’améliorer les conditions de travail des membres du syndicat, tant par la négociation d’une convention collective que par la défense des membres au quotidien. Mais le SÉTUE s’engage aussi politiquement, dans une perspective de syndicalisme de combat, que ce soit au sein de l’UQAM, à l’intérieur des diverses organisations syndicales auquel il participe que sur tout autre enjeu débattu et voté en Assemblée générale.

Affiliation du SETUE
Le SÉTUE est affilié à l’Alliance de la Fonction Publique (AFPC) du Canada, dont il est une section locale. L’AFPC nous aide via un conseiller syndical ou une conseillère syndicale, et nous soutient dans nos démarches juridiques, tout particulièrement en période de négociation de convention collective.
Qui est membre du SETUE?
Dès que nous signons un contrat d’emploi syndiqué avec le SÉTUE, nous devenons membre du syndicat et le restons jusqu’à un an après la fin de notre dernier contrat. Les 2500 membres du SÉTUE sont ainsi répartis dans trois unités d’accréditation syndicale (à chaque unité correspond une convention collective différente).

L’unité 1 regroupe l’ensemble des auxiliaires de recherche et d’enseignement (surveillance d’examen, corrections, monitorats, démonstration de laboratoires, etc.)
L’unité 2 regroupe la grande majorité des autres emplois étudiants sur le campus (placiers et placières, accueil et visite de rentrée, inscriptions au Centre sportif, etc.)
L’unité 3 regroupe les agents et agentes de liaison ainsi que les superviseur-e-s de la Fondation UQAM.
Comment fonctionne le SETUE?
Le SÉTUE promeut un syndicalisme démocratique et combattif. Dans un souci de démocratie directe, son instance fondamentale est donc l’Assemblée générale des membres des trois unités. La gestion quotidienne est réalisée par le Comité exécutif, composé de 7 postes non hiérarchiques. L’originalité du SÉTUE par rapport aux associations étudiantes repose dans son réseau de délégué-e-s syndicaux, élu-e-s en Assemblée générale, directement impliqué-e-s dans les différents départements où ils et elles travaillent. Le Comité exécutif et les délégué-e-s se réunissent régulièrement en Conseil syndical, dans le but de décentraliser le Comité exécutif.

La spécificité du travail étudiant consiste dans sa grande précarité et dans l’invisibilisation des relations d’exploitation. Vécues individuellement, elles peuvent être très destructrices : nos employeur-e-s sont nos directeurs et directrices de mémoire et de thèse, vis-à-vis desquel-le-s nous sommes dans une forte relation de dépendance. C’est en s’organisant collectivement et en s’impliquant dans le syndicat que nous pouvons briser ces rapports de pouvoirs.
Comment participer?
L’implication des membres dans les différentes instances syndicales est fondamentale pour la construction d’un syndicalisme fort et démocratique. La participation active aux Assemblées générales, aux événements de mobilisation et aux actions de visibilité est donc primordiale. Vous pouvez également participer régulièrement au Comité de mobilisation, qui est ouvert à tous les membres du SÉtuE, sans élection préalable.

Vous pouvez aussi vous présenter, en Assemblée générale, pour un des 7 postes sur le Comité exécutif, ou pour devenir délégué-e syndical-e. Les délégué-es participent à la mobilisation, aux activités syndicales, aux différents comités de travail et constituent véritablement « le syndicat sur le terrain ».

Toutes les heures travaillées par des membres pour le SÉTUE sont rémunérées au taux de salaire du 3e cycle. Cela vaut tant pour les membres du Comité exécutif que pour les délégué-e-s syndicaux ou encore pour les membres participant au comité de mobilisation. Ces heures ne comptent pas dans le maximum de 225 heures par session.

Derniers PV